AR C'HAZH KOAD

ton
Kempennet gant Christian Souchon (c) 2005


"Merc'hed o tañsal" gant Paul Gauguin

I

Disul o vale dre ar c'hoad
Iri dei tou laridéno
Setu tapet ganin 'r c'hazh koad
Itou itou i tralalala
Iri dei tou laridéno

Pa eo tapet, tapet e oa
Laket er zolier da larda.

Lardet e oa gand kraoñ-kelvez
Ha krampouez viou heb gwenervez.

Pa oa lardet, ha lardet mad,
Deuet ar c'higer da labourad.

Med ar c'hazh koad ouz e weled
Beteg an doenn e-neus lammet.

Lammet e-neus beteg an doenn
Hag ouzh an treust faoutet e benn.

II

Ha setu eñ kouezhet marvmig
Laket er boazad er billig.
Laritou tei gé
Laritou la la hop hop hop
Laket da boazhat er billig.

Ha pa oe savet ar golo:
"Pegen c'hweg eo blazh ar friko!"

Epad eur miz, lein ha merenn
Friko kazh koad gand chistr melen.

An tad, ar vamm, ar vugale
A lip o beg gantañ bemde.

III

Ha da goroll p'en em lakeont
Vel kizhier koad lammed a reont.
Itou laluron luron larurig
Itou laluron luron larurig

Ma z'it jamez dr'eno eun de
C'hwi o gwelo e Gemene.

Ha pa vo digoret ar bal
C'hwi o gwelo oll o tañsal.

Paotred ha merc'hed Gemene,
Friko kazh koad ra vad dezhe!

I

Dimanche en passant par le bois
Iri dei tou laridéno
J'ai attrapé un écureuil
Itou itou i tralalala
Iri dei tou laridéno

Oui, il était bel et bien pris
Mis au grenier pour engraisser.

Engraisser avec des noisettes
Et des crêpes aux oeufs chaque vendredi.

Quand il fut engraissé, et bien gras
Le boucher vint faire son ouvrage.

Mais l'écureuil quand il l'a vu
Jusqu'au toit il a sauté.

Jusqu'au toit il a sauté
Et contre la poutre il s'est fracassé le crâne.

II

Et le voilà qui tombe mort
On l'a mis à cuire dans la marmite.
Laritou tei gé
Laritou la la hop hop hop
On l'a mis à cuire dans la marmite.

Et quand on a soulevé le couvercle:
"Quelle bonne odeur de fricot!"

Pendant un mois, midi et soir
Fricot d'écureuil avec cidre blond.

Le père, la mère, les enfants
S'en lèchent les babines tous les jours.

III

Et s'il leur prend de danser
Comme des écureuils, ils font des bonds.
Itou laluron luron larurig
Itou laluron luron larurig

Si vous passez par là un jour
Vous les verrez à Guéméné.

Et quand sera ouvert le bal
Vous les verrez tous danser.

Garçons et filles de Guéméné,
Le fricot d'écureuil leur réussit!



* Taolenn*