XXV LE JUMEAU Je te retrouve en l'abîme qui me ronge Pour devenir le seul monde où je me tiens. Poursuite inerte ou fausse piste du songe, Suis-je Actéon que méconnaissent ses chiens? Au fil des jours j'expertise le dédale. Monstre celé, quand je vais mon besson git Car nous n'avons qu'un oeil et qu'une sandale. Celui qui dort doit surveiller le logis. Je te dirai quel fut mon pèlerinage, T'enchanterai de mes dits, de mes dédains, Et de ma nuit surgira mon personnage Opaque, plus que le sultan Saladin. Michel Galiana (c) 1990

XXV THE TWIN BROTHER Here you are again in the depth of the chasm That gnaws away at me, becomes my sole abode. Was it motionless hunt or wrong track in some dream, Am I Actaeon who was torn by his own horde? A hiding freak, when my twin brother lies, I go And search, as time goes by all the nooks and crannies. For there is for us both only one eye, one shoe. The one who sleeps must watch over the premises. I'll tell you some day what kind of quest has been mine, I shall enchant you with my tales and my disdains, So that the role I play may surge out of my night, A more mysterious one than Sultan Saladin's.

Transl. Christian Souchon 01.01.2004 (c) (r) All rights reserved

Note :

Le second livre de poésies publié par Michel Galiana s'achève par cette nouvelle évocation de l'abominable double caché, indispensable complément de sa personalité consciente, qui avait déjà fourni le sujet de précédents poèmes ( Le lutteur, Le nautonnier, Hermes parle, etc.) .
Actéon avait été déchiré par ses propres chiens après avoir été transformé en cerf par Artémis qu'il avait surprise au bain par un malheureux hasard.
Un oeil, une sandale : allusion aux trois Grées, trois vieilles sorcières pourvues d'une chevelure grise et d'une peau ridée dès leur naissance et qui n'avaient qu'une seule dent et un seul oeil pour elles trois.
Saladin: Sultan d'Egypte qui reprit Jérusalem aux Chrétiens en 1187 avant d'être vaincu par Richard Coeur de Lion en 1191.

Commentaire de M. Charles Chaim WAX, écrivain américain:

Toujours vers l'en-dedans
pour que se manifeste
le secret de l'âme
et la raison c'est que
les secrets des âmes
exigent
qu'on les contemple
quel beau poême

Michel Galiana's second published book concludes with a new evocation of his nefarious hidden double, essential companion of his conscious personality, whom he already addressed in previous poems( The Wrestler, The Helmsman, Hermes Speaks, etc.) .
Actaeon was torn to pieces by his own dogs after having been turned into a stag by Artemis whom he had seen unrobed by mere mischance.
One eye, one shoe : an allusion to the Graeae, three old hags born with grey hair, wrinkled skin and only one tooth and one eye between them.
Saladin was the Sultan of Egypt who reconquered Jerusalem from the Christians in 1187 but was defeated by Richard Coeur de Lion in 1191.

Comment by M. Charles Chaim WAX, American author:

Ever inward
to manifest
the secret soul
because
the secret souls
demands
to be seen
a fine poem

L'étranger Index