J'ai rendez-vous avec vous

I have a date with you

Georges Brassens (1954)

1. Monseigneur l’astre solaire, Comme je n’ l’admire pas beaucoup, (1) M’enlève son feu, oui mais, de son feu, moi j’m’en fous, J’ai rendez-vous avec vous ! La lumière que je préfère, C’est celle de vos yeux jaloux, Tout le restant m’indiffère, J’ai rendez-vous avec vous ! 2. Monsieur mon propriétaire, Comme je lui dévaste tout, Me chasse de son toit, oui mais, de son toit, moi je m’en fous J’ai rendez-vous avec vous! La demeure que je préfère, C’est votre robe à froufrous (2), Tout le restant m’indiffère, J’ai rendez-vous avec vous ! 3. Madame ma gargotière, (3) Comme je lui dois trop de sous, Me chasse de sa table, oui mais, d’ sa table, moi j’m’en fous, J’ai rendez-vous avec vous ! Le menu que je préfère, C’est la chair de votre cou, (4) Tout le restant m’indiffère, J’ai rendez-vous avec vous ! 4. Sa Majesté financière, Comme je ne fais rien à son goût, Garde son or, or, de son or, moi j’m’en fous , (5) J’ai rendez-vous avec vous! La fortune que je préfère, C’est votre cœur d’amadou, (6) Tout le restant m’indiffère, J’ai rendez-vous avec vous !

1. The sun, the heavenly master, Since I don’t admire him too Much, removes his light, But to his light I say “boo”, For I have a date with you! There’s a light that I find better Which your jealous eyes endue. For all the rest I don’t bother Since I have a date with you. 2. My unassuming den’s owner As I mess it up, it’s true, Will kick me out, Just kick me out! I’ll say “boo”! For I have a date with you! There’s a dwelling I find better It’s your rustling dress of blue For all the rest I don’t bother Since I have a date with you. 3. Madam my dodgy grub server As I don’t pay for her brew Has locked her door. But to her door I say “boo!” For I have a date with you! There’s a meal that I find better: Your flesh I kiss: the best stew! For all the rest I don’t bother Since I have a date with you. 4. His Highness my bank manager As I’ve no savings in view Holds back his cash, Now to his cash I say “boo!” For I have a date with you. There’s a fortune I find better Your heart made of amadou For all the rest I don’t bother Since I have a date with you. Transl. Christian Souchon (c) 2017

NOTES
1) L'astre solaire, le soleil: Brassens dans plusieurs chansons se montre irrité par "les pays imbéciles où jamais il ne pleut".

2) Les "froufrous" sont des ajouts ornementaux sur des vêtements féminins.

3) Une gargotière est une tenancière de "gargote", un petit restaurant pas cher (de l'allemand "Gar gekocht"= "cuit à point").

4) "Cou": Dans la traduction il est nécessaire d'étendre le sens de cette expression.

5) Brassens semble avoir écrit cette ligne pour obtenir la répétition du son "or"...

6) L'"amadou" est une substance végétale qu'on utilisait autrefois pour alumer un feu ou une torche. Quand les étincelles atteignaient la torche on soufflait sur elles et la torche s'enflammait. La dame (Püppchen) à qui cette chanson est destinée, était semble-t-il, prompte à se mettre en colère.

7) Comme pour la plupart des chansons de Brassens sur ce site, ces notes sont tirées du blog de David Yendley (http://dbarf.blogspot.fr/2012/05/alphabetical-list-of-my-brassens-songs.html). Cette traduction chantable est basée sur sa traduction en prose.
1) “L’astre solaire” is the sun and Brassens on a number of occasions expressed his exasperation with a climate where there were too many sunny days.

2) “Froufrous” are showy or frilly ornamentation on a dress.

3) “La gargotière” is a person who runs « une gargote », which is a small cheap restaurant.

4)"Cou" means "neck". In translation the sense must be made more general...

5) Brassens seems to have written this line mainly because it amused him to have three « ors » in one line. The second “or” is the conjunction which means “now” not in a sense of time but holding a story together- eg: “There was once a very rich king, now this king had three daughters…….”

6) The other word for “amadou” is “torchwood”. It is a vegetable substance which in the olden days was used to light a fire or a lamp. Sparks were dropped onto the torchwood on which you then blew on to start a flame. The lady (Püppchen) to whom the song was dedicated was apparently quickly stirred to passion.

(7) Like for most of the Brassens songs at this site these notes are borrowed from David Yendley's blog (http://dbarf.blogspot.fr/2012/05/alphabetical-list-of-my-brassens-songs.html).
This singable translation is based on his prose translation.



Index P... de toi